Cinéma : Astérix aux Jeux Olympiques

Publié le par Zhaan

undefinedEt oui, contre toutes attentes, je suis allée voir le film Astérix aux Jeux Olympiques. Mais disons que c’est un peu le hasard qui m’a menée vers ce choix, un choix de dépit, la salle du film Bienvenue chez les Ch’tis de Dany Boon, affichant déjà complet. Et au match de l’humour, on peut déjà affirmer que Bienvenue chez les Ch’tis a d’ores et déjà gagné. Même si Astérix est sorti depuis plus longtemps, les salles pour voir le film sont déjà vides, le bouche-à-oreille n’ayant pas été très élogieux. Et malheureusement, je peux déjà annoncer que je ne vais pas changer cette tendance.

 
Le film était ennuyeux, mon choubidou assis à côté de moi, grand féru des comédies françaises, s’est endormi, c’est pour dire. Film plat, sans humour, défilé de guest stars. Trop de stars, tue la star ! Vous ne ratez rien en ne le voyant pas ! Abstenez vous, il sera toujours temps de le voir à télévision. Gérard Depardieu est égal à lui-même dan le rôle d’Obélix, le nouveau venu Clovis Cornillac est crédible en Astérix, peut-être plus que Christian Clavier. Stéphane Rousseau n’a pas de saveurs. Seuls Franck Dubosc, Francis Lalanne et Alain Delon relèvent un peu le niveau. Même Benoît Poolvoerde n’arrive pas à être drôle, idem pour José Garcia. Rien ne fonctionne, les blagues tombent à l’eau avant même d’être déclamée. Seule chose qui pourrait sauver ce film, se dire que c’est un film pour enfants, tranche d’âges 6 ans-12 ans, et que nous ne sommes pas le bon public. Par contre, on peut dire que le champion de K-one, Jérôme Le Banner, a trouvé une nouvelle voie, celle d’acteur, car il joue assez bien le champion de jeux Olympiques, mais pas assez pour sauver le film.

Publié dans Cinéma

Commenter cet article