Détrompez-vous

Publié le par Zhaan

Je me demande un peu pourquoi, mais je suis allée voir l’autre comédie française adultérine du moment, Détrompez-vous. Encore une fois, j’ai espéré être surprise. Mais bon, une autre fois peut-être. En même temps, vous allez dire que je m’obstine. Après le Cœur des hommes 2, je persiste et signe avec cette comédie où le titre vous explique déjà l’intrigue, le déroulement et la fin. Pas de surprise donc. Pas de révélation. Les acteurs se sont peut-être amusés à tourner ce film, ils n’ont pas beaucoup amusé leurs spectateurs.

En sortant de la salle de cinéma, voilà ce que j’ai pensé. L’adultère semble vraiment être le sujet de prédilection du cinéma français. Et attention, pas d’adultère coupable, démoralisant, blessant. Il n’y a que des adultères déculpabilisés, excusés. Il faudrait presque les plaindre, les pauvres, de tromper leur femme ou leur mari, car ce n’est pas facile, ça demande de l’organisation. Il faudrait être triste pour eux quand ils n’arrivent pas à se voir, parce que leurs époux respectifs font tout pour renouer. Bref, une vision de la société d’aujourd’hui, une vision qui voudrait se faire peu à peu la règle. Le seul moment de grand bonheur du film se produit avec l’apparition de Florence Foresti. Elle donne une leçon de comique à tous les autres acteurs qui l’entourent. Seule elle arrive à nous arracher quelques rires. Bref, je vous en parle, mais vous avez compris que je ne vous dirais pas spécialement d’aller le voir.

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carlota 06/11/2007 10:54

Dommage, moi j'ai aimé. Les deux trompés ont compris qu'il s'agissait d'une histoire d'amour : là est la différence. Certes, il n'y a pas de surprise mais tout de même, l'adultère est plus con dans la vie qu'au ciné, non ? Avec "détrompez-vous", il y a beaucoup d'amour et finalement, le but n'est pas de faire de la morale.

Zhaan 06/11/2007 17:44

Oui, c'est sûre qu'on n'a pas besoin de moral partout. Mais après avoir vu le coeur des hommes 2 et à la suite détrompez-vous, j'ai eu l'impression que les françias ne savaient parler que de ça dans leur comédie. Mais bon, j'ai vu sur ton blog que tu avais aimé le film et tant mieux.